Jésus-par-Marie.net

Jésus-par-Marie.net

Fille de Sion, garde le petit reste fidèle !

2021-06-15-08-24-23

 

Alors qu'Israël s'adonnait aux vaines idoles,

Fille de Sion, Tu incarnais le petit reste fidèle.
Outragé, Dieu décida de rejeter les apostats,
Le peuple fut déporté et le Temple détruit.
 
Entends Fille de Sion la promesse de Ton Dieu :
"Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit,
Pousse des cris de joie Fille de Sion,
Le Seigneur Ton Dieu est en Toi !" (Sophonie 3,12-14)
 
Fille de Sion, garde le petit reste fidèle !
 
Vierge Marie, Fille Immaculée de Sion,
en Toi est venu habiter notre Sauveur.
Le Nouvel Israël a perdu son espérance,
il pactise avec ceux qui veulent sa perte.
 
Ce peuple racheté par Ton Fils,
laisse "entrer la fumée de Satan". (Paul VI)
L'Evangile a fait place à l'idéologie,
L'esprit du monde a corrompu sa foi.
 
Vierge Marie, Fille indomptable de Sion,
Terrible au démon, ennemie de l'hérésie,
Le Nom du Seigneur est notre seul abri,
Nous voulons défendre le dépôt de la foi.
 
Fille de Sion, garde le petit reste fidèle !
 
Texte : Thierry Marie Feller
 
Textes de référence
 
Je laisserai chez toi un peuple pauvre et petit ; il prendra pour abri le nom du Seigneur. Ce reste d’Israël ne commettra plus d’injustice ; ils ne diront plus de mensonge ; dans leur bouche, plus de langage trompeur. Mais ils pourront paître et se reposer, nul ne viendra les effrayer.
 
Pousse des cris de joie, fille de Sion ! Éclate en ovations, Israël ! Réjouis-toi, de tout ton cœur bondis de joie, fille de Jérusalem !
Le Seigneur a levé les sentences qui pesaient sur toi, il a écarté tes ennemis. Le roi d’Israël, le Seigneur, est en toi. Tu n’as plus à craindre le malheur.  (Sophonie 3,12-15)
 
« Devant la situation de l'Église d'aujourd'hui, nous avons le sentiment que par quelque fissure la fumée de Satan est entrée dans le peuple de Dieu. Nous voyons le doute, l'incertitude, la problématique, l'inquiétude, l'insatisfaction, l'affrontement. On n'a plus confiance dans l'Église. On met sa confiance dans le premier prophète profane venu qui vient à nous parler de la tribune d'un journal ou d'un mouvement social, et on court après lui pour lui demander s'il possède la formule de la vraie vie, sans penser que nous en sommes déjà en possession, que nous en sommes les maîtres. » (Pape Paul VI - Homélie du 29 juin 1972)


25/12/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1842 autres membres