Jésus-par-Marie.net

Jésus-par-Marie.net

Jésus est venu accomplir la Loi et lui donner son vrai sens !

67828937_161685108296126_2878837452326305792_o

 

"Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra !" (Matthieu 5,17,18) est un passage bien connu du Sermon sur la Montagne, une parole de Jésus importante et souvent mal comprise.

Dans l'Eglise primitive un grand débat secoua la jeune communauté. Il y avait les juifs devenus chrétiens et de plus en plus de païens qui se convertissaient au Christ. La question était alors: les chrétiens venus du paganisme devaient-ils d'abord devenir judaïsants et par obligation respecter la Loi ou pouvaient-ils être baptisés sans d'abord être circoncis et faire allégeance à la Loi. L'apôtre Pierre très indécis se rallia à l'avis de Paul et Jacques, très judaïsant accepta il semble à contre-coeur. Ce fut le premier "concile" de Jérusalem.
 
Aujourd'hui, le débat continue sous une autre forme: un chrétien doit-il suivre la Loi de Moïse ?
 
Jésus semble y répondre oui.  Mais est-ce aussi simple que cela ?
 
Très vite la théologie distingua dans la loi de Moïse les prescriptions morales (Tu ne tueras pas par exemple), les prescriptions rituelles (Se purifier par un sacrifice sanglant) et les prescriptions liées au fonctionnement juridique du peuple d'Israël du temps de Moïse (Tu lapideras la femme adultère).
 
Ces distinctions se firent sur un principe simple: par son sacrifice sur la croix, Jésus a ACCOMPLI ce que prévoyait la Loi.
 
Les prescriptions rituelles sont donc devenues obsolètes, les prescriptions juridiques liées au peuple d'Israël et à une époque déterminée ne sont plus à l'ordre du jour. Il reste les prescriptions morales comme les dix commandements.
 
Et là nous comprenons mieux la position de Jésus.
Face au commandement "Tu ne tueras pas", il va en révéler l'intention profonde de Dieu: "Tout homme qui se met en colère contre son frère devra passer en jugement". "Tu ne commettras pas d’adultère" devient dans la bouche de Jésus: Tout homme qui regarde une femme avec convoitise a déjà commis l’adultère avec elle dans son cœur.
 
Jésus en fait radicalise et révèle le sens vraiment spirituel du commandement en soulignant l'hypocrisie de ceux qui respectent extérieurement les commandements mais les transgressent dans leur coeur.
 
Oui Jésus n'a pas aboli la Loi, Il lui a donné au contraire son vrai sens selon Dieu. Le comportement extérieur n'est plus la norme, c'est le coeur et les pensées de l'homme qui doivent être discernés.
 
Heureux les coeurs purs ! mais sans la grâce de Dieu nous ne pouvons ni vouloir ni faire la volonté de Dieu.
 
Texte: Thierry Feller
 
 


30/08/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1844 autres membres