Jésus-par-Marie.net

Jésus-par-Marie.net

Quand nous souffrons, c'est l'heure de Marie !

2020-11-13-14-33-45

 

Marie veille dans les nuits de nos vies car elle est l’astre qui éclaire les nuits les plus sombres. Elle sera tendre pour son enfant surtout dans les situations les plus angoissantes et dans les détresses les plus méritées.

 
Lorsqu’il n’y a plus d’espoir apparent ou même réel, c’est l’heure de Marie parce qu’elle est toute mère et uniquement mère.
N’est-ce point d’ailleurs à ce moment que l’enfant, même devenu un homme mûr, appelle sa mère, son instinct filial lui dictant que seule sa mère pourra et saura venir jusqu’à sa souffrance ?
 
Marie se manifestera en ces nuits sans en dissiper l’ombre si celle-ci doit être bienfaisante pour l’âme. Les manifestations de Marie sont, en effet, d’une délicatesse si subtile et si tendre !
 
Marie répand la douceur sans supprimer la souffrance !
 
Cela peut être une coïncidence que l’on pourrait juger fortuite, un apaisement subit, une lumière, une rencontre, un rien insignifiant en apparence mais dans lequel l’enfant reconnaît avec certitude l’action, le sourire, le parfum et donc la présence de sa mère.
 
Ombre silencieuse dans la nuit, Marie répand la douceur sans supprimer la souffrance, crée une douce pénombre sans dissiper l’obscurité.
Savoir que sa Mère est là et veille sur lui dans la nuit met le cœur de l’enfant en fête, renouvelle ses forces, affermit son espérance, apporte lumière et paix sans que diminue à l’intérieur la violence des ardeurs crucifiantes.
 
Texte: Marie-Eugène de l'Enfant Jésus, carme dans "Les Frères de la Bienheureuse Marie du Mont-Carmel"


15/02/2022
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1842 autres membres