Jésus-par-Marie.net

Jésus-par-Marie.net

Là où le péché abonde, la grâce surabonde !

2020-04-21-11-36-05

 

Cette femme doit mourir ! La Loi est pour eux, mais que va répondre Jésus ? et pourquoi ?
Une fois de plus, Jésus se retrouve engagé dans une dispute avec les scribes et les pharisiens à l'occasion de l'adultère d'une femme prise en flagrant délit. (Jn 8, 1-11)
 
La Loi ancienne ne peut que condamner !
 
La Loi dit CLAIREMENT qu'elle doit être lapidée. Si Jésus, comme l'espèrent ces juifs pieux, veut montrer qu'il est un rabbi fidèle, il ne peut que dire:
Alors lapidez-là !
 
S'il répond autre chose, alors il transgresse la Loi et tout le peuple saura que Jésus est un faux prophète. Le piège est habile et redoutable.
 
Que fait Jésus ?
Avec son doigt, il écrit sur le sol. Qu'écrit-il ? Nul ne le sait !
 
Au désert, alors qu'Il avait libéré le peuple de l'esclavage en Egypte, Dieu a gravé de SON DOIGT les tables de pierre de la Loi et pour que Moïse les donne au peuple.
 
La Loi nouvelle est grâce et vérité par Jésus !
 
"La Loi fut donnée par Moïse,
LA GRÂCE ET LA VÉRITÉ SONT VENUES PAR JÉSUS CHRIST" Jean 1,17
 
Jésus, l'envoyé du Père, Dieu venu en chair, de SON DOIGT aussi trace la nouvelle loi dans le sable, une image de nos coeurs de chair, une loi intérieure dont les maîtres-mots sont "grâce et vérité" !
 
"Qui de vous n'a jamais péché lui jette la première pière !"
 
Tous ces hommes réalisent alors qu'eux aussi sont des pécheurs comme cette femme. Une vérité impitoyable illumine leurs coeurs et dévoile leurs misères. Ils renoncent à tuer cette femme.
 
Va et ne pèche plus !
 
La femme, elle aussi, se repend de son péché.
La grâce de Dieu va pouvoir alors la libérer.
Jésus lui dit: "Je ne te condamne pas.
Va, et désormais ne pèche plus."
 
La Loi de Moïse exigeait la mort du pécheur,
La nouvelle loi de Jésus espère que la vérité éclairera son coeur pour que Dieu accorde sa grâce.
 
Alors, ma soeur, mon frère,
renonçons à condamner,
mais laissons l'Esprit nous éclairer sur l'étendue et la profondeur de notre péché,
alors nous serons capables de ressentir notre besoin de recevoir la grâce.
"Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé" Romains 5,20
 
Texte: Thierry Feller
 
 
 


29/04/2022
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1840 autres membres