Jésus-par-Marie.net

Jésus-par-Marie.net

Tiens-moi Seigneur, je suis dans l'épreuve !

2020-02-09-08-13-44

 

Il y a un temps pour l'enthousiasme de la foi ardente,
tout semble possible, tout paraît nous conduire vers la victoire.
 
Il y a un temps pour la douceur de la foi confiante,
les choses suivent leur cours, nous espérons le meilleur.
 
Il y a un temps pour la monotonie de la foi tiède,
le monde a reconquis son territoire, nous marchons au bord du chemin.
 
Il y a un temps pour la douleur de la foi ébranlée,
rien ne va plus, le froid de la nuit a envahi notre âme.
 
Nous voilà arrêté au bord du chemin de notre vie,
nous nous souvenons avec tristesse de ce temps si heureux,
de ce temps où Dieu nous semblait si réel, si bienveillant, si intime,
de ce temps où nous goûtions avec gourmandise à ses grâces.
 
Tout cela semble si loin, Dieu semble s'être enfui en nous abandonnant !
 
La foi semble disparaître comme une brume au soleil de l'épreuve,
Nous voilà plus malheureux encore qu'avant de le connaître.
Nous avons goûté aux fruits savoureux du Royaume,
mais nous voilà au pain sec et à l'eau.
 
Allons-nous l'abandonner aussi ?
Allons-nous nous révolter ?
Allons-nous supporter son silence ?
Allons-nous endurer son absence ?
 
C'est la croisée des chemins !
 
Certains abandonnent ou se révoltent, cette nuit ne durera que plus longtemps,
car ils ont goûté à cette eau vive et plus rien d'autre ne pourra les satisfaire.
 
La plupart en restent là et attendent.
Ils peuvent y demeurer des semaines, des mois, même des années.
Ils prennent racines dans ce marécage spirituel.
Mais Dieu vieille, une nouvelle épreuve va venir et ils ne pourront que se remettre en route.
 
Quelques-uns, rares, acceptent la nuit de la foi et se laissent traverser par cette douleur de l'absence. Ils sont rejoints plus tard par ceux qui ont flanché ou se sont révoltés, mais que Dieu a remis sur le chemin de la foi.
 
Puis un jour, une petite porte s'ouvre dans leur profondeur,
une légère lueur les y attire,
Alors, l'aube se lève enfin dans leur âme affligée,
ils découvrent éblouis que Dieu était caché en eux,
leur foi a été purifiée,
ils ne cherchent plus des grâces à goûter avec gourmandise,
Dieu seul leur suffit !
Tout prend un nouveau sens,
Tout s'éclaire, même les épreuves les plus injustes.
Dieu a labouré leur vie pour qu'ils atteignent le fond,
ce fond en nous qui s'ouvre vers Lui et Sa Lumière.
 
Texte: Thierry Feller
 
Remarque sur mon parcours personnel
Quand l'épreuve est arrivée, je me suis raidi. D'autres afflictions ont suivi jusqu'au moment où n'en pouvant plus, je me suis révolté. J'ai cru perdre la foi. J'étais comme un boxeur sonné qui attend le prochain coup.
Cette nuit-là dura au moins 10 ans. Puis j'eus quelques années de répit avant qu'une autre n'arrive et me laisse comme abandonné et proscrit au bord du chemin. Cela dura 15 ans.
J'ai été un âne revêche, Dieu a dû employer les grands moyens. J'ai 60 ans et avec le recul je vois ces 25 ans de nuit spirituelle comme la grande grâce de ma vie, car c'est au sein de cette longue Ténèbre que Marie se révéla à moi.
 
Comment un protestant découvre Marie. Lisez mon témoignage complet: "Et Marie entra dans ma vie". Un document PDF à lire ou télécharger librement.


02/05/2022
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1840 autres membres